Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
MEDIAMETRIE Retour

Médiamétrie

Date de création : 1985

Activités : Médias / Etudes

Effectif : 650

Site web : www.mediametrie.fr

Siège social : 70, rue Rivay - 92300 Levallois Perret

Médiamétrie est une société indépendante française spécialisée dans le calcul d’audience des médias et dans les études marketing. Ainsi l’entreprise observe, calcule et analyse les comportements des téléspectateurs, auditeurs, spectateurs de cinéma, internautes et mobinautes.

Chaque matin à 9h, les chaînes de télévision reçoivent les audiences de la veille. Comment fonctionne le calcul ? Médiamétrie a mis en place un panel de Français, environ 5000 foyers, choisis en fonction de leur milieu socio-économique et de différents critères afin de représenter l’ensemble des téléspectateurs français. Ces panelistes sont volontaires et ne sont pas rémunérés. Ils reçoivent un boîtier, l’audimètre, à brancher sur leur téléviseur et doivent se connecter à leur compte à l’aide de leur télécommande à chaque fois qu’ils allument leur écran. L’outil leur permet également de signaler leur absence. L’objectif est d’être le plus précis possible. En effet, les résultats sont précieux pour les annonceurs dans le cadre des espaces publicitaires.

Mais Médiamétrie ne fait pas que calculer les audiences pour la télévision. La société analyse également les réactions des auditeurs de radio et des internautes. Afin de connaître les préférences des auditeurs, Médiamétrie fait appel à des études marketing et des sondages téléphoniques. Ces études permettent également de dégager les grandes tendances du marché, en termes d’usage mais aussi d’équipements donc de dépenses. Médiamétrie réalise plus d’1,5 million d’interviews par an.

Médiamétrie est unique en France et sa mesure d’audience fait donc référence sur tout le territoire. La société explique ce monopole en utilisant l’analogie de la monnaie, tout comme une monnaie qui est utilisée dans un pays, la mesure d’audience doit être unique.

Le capital de la société est détenu par trois groupes distincts : les télévisions, les radios et les centrales d’achat des annonceurs. Le chiffre d’affaires en 2014 s’élève à 82 millions d’euros.

La société comptait en 2012 plus de 500 employés, et plus de 650 en 2015, répartis entre son siège, situé à Levallois-Perret, et ses centres d’appel, installés à Rouen et Amiens.

De plus la société a mis en place de nombreux partenariats dans le cadre de la création du Groupe Médiamétrie. L’entreprise s’est notamment liée à Nielsen, pour créer la filiale Médiamétrie//NetRatings, pour comprendre les comportements des internautes.

Au niveau international, Médiamétrie vend ses techniques de calcul, l’Inde a notamment acheté le système français de mesure d’audience.

Historique

L’histoire de Médiamétrie est intiment liée à l’histoire et l’évolution permanente du paysage audiovisuel français : de la radio, à la télévision jusqu’à Internet et les nouveaux médias mobiles. Médiamétrie est fondée en 1985. A cette époque, durant les années 80, la France connaît le développement des radios libres et privées et de nouvelles chaînes de télévision. Côté radio, Europe 1 et NRJ représentent les grands acteurs du marché. La télévision évolue également, avec l’arrivée de nouvelles chaînes comme Canal+ en 1984, La Cinq et la Six en 1986, mais également avec la privatisation de la première chaîne en 1987. Et c’est ce même mouvement de privatisation qui est à l’œuvre dans la création de Médiamétrie. En effet, la société est fondée à partir d’un service public porté par le Centre d’études des opinions (CEO). Jacqueline Aglietta, ancienne directrice de BVA, a été choisie pour réaliser cette transition. Les premiers actionnaires étaient une grande partie des acteurs des médias de l’époque : TF1, Antenne 2, FR3, la RFP, Radio France, Europe 1, RMC, l’INA et l’Etat. Leur objectif : créer un outil objectif et scientifique pour la mesure d’audience, reconnu par toute la profession, afin d’éviter de créer deux mesures distinctes, une privée et l’autre publique. Mais de nouveaux acteurs font leur apparition, acteurs qui ont également besoin de cette information précieuse : les centrales d’achat, les publicitaires et les annonceurs. C’est ainsi qu’en 1988, le capital de la société Médiamétrie est revu et redistribué en trois parts égales : un tiers est détenu par les télévisions, un tiers par les radios et un dernier tiers par les centrales d’achat et les agences. La société a créé la marque “Audimat” pour évoquer cette mesure d’audience de la télévision dans les foyers français. En 1989, le système Médiamat remplace la technique “Audimat”. Cet outil de mesure est destiné uniquement à la télévision et fonctionne à partir des informations recueillies grâce au panel mais aussi aux études et sondages téléphoniques. La société continue à évoluer au même rythme que les médias et les diffuseurs de contenu, ainsi lorsqu’internet fait son apparition dans les foyers, Médiamétrie introduit un outil pour calculer l’audience sur ce nouveau média.

Bruno Chetaille

Bruno Chetaille est le président-directeur général de Médiamétrie.

Bruno Chetaille, né le 31 mars 1954, est le président-directeur général de l’institut d’études [...]

Lire la suite-›